Programme 

L'objectif du projet Dalmatien est d'avoir une liste exhaustive des produits de dégradation de la MEA et de la pipérazine (PZ), de comprendre leur formation et de connaître leur toxicité.

 

Pour atteindre cet objectif, les actions suivantes doivent être réalisées :

  1. mettre au point les protocoles expérimentaux pour la dégradation des amines (tâche 1).
  2. mettre au point les méthodes d'échantillonnage et d'analyse (tâche 2).
  3. valider le protocole expérimental (tâche 3) en croisant les résultats d'analyse (tâche 2) obtenus par les différents partenaires.
  4. étudier la dégradation des amines (tâche 1) et fournir la liste des produits de dégradation (tâche 1) par analyse des effluents gaz et de la solution d'amine (tâche 2).
  5. proposer les mécanismes réactionnels de formation des produits de dégradation (tâche 1). En particulier, étudier les interactions entre l'amine et les différents matériaux métalliques pouvant être utilisés pour la mise en œuvre du captage du CO2.
  6. étudier la toxicologie (tâche 4) des produits de dégradation et effectuer une première analyse du risque pour la santé pour mettre en évidence les produits critiques (tâche 4).

 

Le programme scientifique du projet s'articule donc autour de 4 tâches complémentaires déclinées en sous-tâches :

 

  • Tâche 1 : étude de la dégradation des amines MEA et PZ
    • Sous-tâche 1.1 : mise au point des protocoles expérimentaux de laboratoire représentatifs des conditions industrielles
    • Sous-tâche 1.2 : étude de la dégradation des amines et des mécanismes de formation des produits de dégradation

 

  • Tâche 2 : analyse des produits de dégradation formés dans les tâches 1 et 3
    • Sous-tâche 2.1 : revue bibliographique et des connaissances d'IFPEN et d'EDF
    • Sous-tâche 2.2 : mise au point des méthodes d'échantillonnage et des méthodes d'analyses des phases gaz et liquide.
    • Sous-tâche 2.3 : analyse des échantillons des différents partenaires

 

  • Tâche 3 : validation de la méthodologie développée dans la tâche 1

 

  • Tâche 4 : études toxicologiques des produits de dégradation obtenus dans les tâches 1 et 3 et analysés dans la tâche 2.

 

Ce projet s'articule donc entre 3 grandes disciplines :

  • captage du CO2
  • analyse
  • toxicologie et analyse du risque associé

 

En particulier, il fait appel à des compétences dans des domaines différents et complémentaires :

  • connaissance industrielle des fumées à traiter et de la mise en œuvre du captage du CO2
  • maîtrise des expérimentations en laboratoire
  • chimie des amines
  • échantillonnage des gaz et des liquides, traitement des échantillons
  • développement de méthodes d'analyse dédiées
  • toxicologie
  • méthodes de calcul de données toxicologiques manquantes

 

En outre, le projet Dalmatien a pour vocation à partager avec la communauté scientifique les connaissances acquises au cours du projet. La dissémination est donc un aspect important de ce projet. Les partenaires seront invités à communiquer leurs résultats tout au long de la vie du projet au travers de publications ou de participations à congrès par exemple.

 

 

Les apports de ce projet pour la communauté scientifique sont nombreux :

  • compréhension des mécanismes de dégradation
  • influence des matériaux métalliques sur la nature des produits de dégradation formés et leur concentration
  • liste exhaustive des produits de dégradation dans le cas de la MEA et de la PZ
  • méthodes d'échantillonnage et d'analyse des phases gaz et liquide
  • données toxicologiques
  • méthodes de calcul de données toxicologiques

Les méthodes développées dans le cadre de ce projet et ainsi partagées, pourront donc être adoptées par les différents acteurs du domaine du captage du CO2 en post-combustion et appliquées à l'étude d'autres formulations d'amines.

 |  Mentions légales © 2017 IFP Energies nouvelles