Partenaires 

Le projet SIGLE regroupe cinq partenaires :

  • IFP Energies nouvelles   : Coordinateur du projet
  • IMFT (Institut de Mécanique des Fluides de Toulouse)
  • CORIA (COmplexe de Recherche Interprofessionnel en Aérothermochimie - UMR 6614)
  • PSA (Peugeot Citroën Automobiles SA)
  • RENAULT 

 

Les compétences des partenaires impliqué dans SIGLE correspondent parfaitement aux exigences de ce projet :

  • IFP Energies nouvelles a une longue expérience dans la simulation des moteurs à combustion interne : gestion de maillage, modélisation RANS des jets liquides (atomisation, évaporation, interaction jet-paroi ...), modélisation RANS de la combustion, calcul ...etc. L'IFP contribue activement depuis plusieurs années au développement de l'approche SGE dans le domaine des moteurs à travers le développement de modèles de combustion adaptés à cette approche ýet leur utilisation dans les calculs moteurs réalisés à l'aide du code de simulation AVBP. L'IFP a été à l'origine de l'extension du code de simulation AVBP (co-développé avec le CERFACS) aux applications moteur à piston. Notons aussi que l'IFP a récemment coordonné le projet LESSCO2 financé par la CE, qui a concerné le développement de modèles SGE pour la combustion dans les moteurs à allumage commandé. Dans ce contexte, l'IFP a réalisé, en première mondiale, une simulation SGE de 9 cycles complets consécutifs d'un moteur à allumage commandé de 4 soupapes de PSA, qui ont permis d'entrevoir le potentiel de la SGE pour prédire les variations cycliques.

 

  • L'IMFT est l'un des laboratoires les plus réputés à l'échelle mondiale dans le domaine de la mécanique des fluides. L'IMFT comprend plusieurs groupes de recherche parmi lesquels le groupe EEC (Ecoulements Et Combustion) qui est directement impliqué dans le projet SIGLE. les travaux de ce groupe couvre un domaine scientifique qui s'étend de la mécanique des fluides en régime turbulent jusqu'à la combustion. Les écoulements étudiés sont très majoritairement multicomposants, monophasiques ou polyphasiques. Les mélanges et les transferts entre espèces physiques et chimiques sont au centre des recherches effectuées relevant aussi de la thermique, de l'énergétique, du contrôle et des procédés. l'EEC fait appel à l'analyse théorique, à l'expérimentation fine et à la prévision grâce à des modélisations physiques et des outils numériques. Les chercheurs de l'EEC sont à l'origine du modèle diphasique  Eulérien déjà implanté dans AVBP. Ce modèle est le fruit de plusieurs thèses ýet sera le point de départ des développements prévus sur l'approche Eulérienne (tâche T2 du projet SIGLE).

 

  • Le CORIA est très actif dans plusieurs domaines de recherche: écoulements en phase dispersées, turbulence, combustion diphasique et combustion en phase gazeuse pour n'en citer que quelques uns. La simulation numérique directe est l'une des approches que ce laboratoire développe depuis plusieurs années pour aborder les domaines de recherche cités précédemment. Ainsi le CORIA dispose d'outils permettant de réaliser des simulations numériques directes qui seront d'une grande utilité dans le cadre du projet SIGLE et serviront très certainement dans la compréhension de la physique et le développement de modèles.

 

  • Outre ses compétences reconnues dans le domaine du calcul moteur, PSA est impliqué dans le développement des méthodologies de calculs SGE par le biais de l'encadrement des thèses CIFRE de T. Soulères et L. Thobois ýavec le CERFACS, ainsi que par sa participation à des projets européens tels que le projet LESSCO2, débuté en 2002 et se terminant en mars 2006. Il est envisagé à terme, d'utiliser les méthodes SGE pour la conception de nouveaux systèmes de combustion.

 

  • Les investissements de RENAULT pour le développement de la technique SGE se répartissent entre des partenariats avec des laboratoires sous forme de thèse (Thèse de Vincent DUGUE) et l'implication dans des programmes européens dédiés tel en particulier LESSCO2, qui a permis de jeter les bases de simulations SGE moteur chez RENAULT .
 |  Mentions légales © 2017 IFP Energies nouvelles